5 conseils alimentaires quand vous faites de l’exercice

 

1 – Avoir une alimentation riche en glucides

17841610_10210631683163144_2016507189_nLorsqu’on parle de nutrition sportive, l’accent est souvent mis sur l’importance des protéines dans l’alimentation. Pourtant, l’énergie la plus rapidement disponible lors de l’exercice est tirée des glucides. Et ces derniers vous éviteront d’ailleurs de vous effondrer sur la piste de course du fait d’une hypoglycémie.

Par contre, on ne vous dit pas que tous les glucides sont bons à consommer ! Pour tenir lors d’une activité physique, il faut faire le plein de glucides complexes – qui fournissent de l’énergie sur le long terme – et donc de féculents comme le riz, les pâtes, le pain (complets de préférence pour tenir jusqu’à la ligne d’arrivée ! )


2 – Consommer des protéines maigres

17793283_10210631686843236_1081637984_nOn vous en parlait juste avant : les protéines maigres, c’est à dire à faible part de lipides sont à consommer en quantité importante, mais toujours moins que les glucides ! Les protéines sont un peu les pansements des fibres musculaires qui se rompent lors de l’exercice physique. Elles sont justement là pour les réparer.


3 – Limiter les gras

17820835_10210631683123143_1091497449_nVous le savez peut-être déjà, les efforts physiques très longs incommodent souvent notre système digestif. Pour éviter d’avoir à vous arrêter en pleine course pour aller vomir, ou pire, de vous ruez dans les toilettes les plus proches il vaut mieux éviter les aliments gras avant l’effort physique. En effet, les lipides prennent plus de temps à être digérés et assimilés par notre corps.

Notez cependant qu’un peu d’huile d’olive ou de colza, ce qu’on appelle le bon gras :) , après l’effort est recommandé !

4 – S’hydrater régulièrement

17821215_10210631683683157_809417957_nN’attendez pas d’avoir soif pour boire de l’eau, surtout pendant l’exercice physique puisque vous risquez de frôler la déshydratation du fait des litres de sueur produits. Et puisque la soif elle-même réduirait vos performances de 10%, il serait bien dommage de passer à côté de la première place pour quelques centilitres d’eau non ingérés …  Boire de l’eau permettra aussi à votre corps de mieux diffuser la chaleur, de lubrifier les articulations mais surtout, l’eau est aussi là pour transporter les nutriments jusqu’aux muscles et organes qui ont besoin de ces derniers pendant l’effort. Du coup, on boit avant, pendant, et beaucoup après pour bien ré-hydrater notre corps après toute cette sudation.


5 – Manger des aliments que l’on connaît déjà et bien tolérés

17821625_10210631683083142_211006317_nInutile de faire des folies gastronomiques et de tester de nouveaux aliments avant de faire du sport. Gardez vos expériences culinaires et exotiques à base de piments et autres aliments épicés et/ou irritants pour vos jours de repos. De même, évitez aussi les légumineuses et les crucifères (choux de Bruxelles, choux) les jours de sport. Cela vous évitera de vous ruer dans les toilettes les plus proches puisque même le système digestif est “stimulé” pendant l’exercice !

 

 

 

Avec tous ces conseils, vous devriez pouvoir affronter sereinement toutes vos prochaines compètes ! On vous souhaite bonne chance ! :)

Laisser un commentaire

Hide