Diabète gestationnel – Interview Jean Jacques ALTMAN : Femme enceinte, gérer son repas de Noël

A l’occasion des fêtes de Noël nous continuons à laisser la parole aux pros du diabète. Aujourd’hui nous publions une interview du professeur Jean-Jacques ALTMAN, chef du service de diabétologie de l’hôpital européen Georges Pompidou, à Paris. Il nous donne ses conseils pour que les femmes enceintes puissent gérer leur diabète gestationnel pendant ces fêtes de fin d’année.

Bonjour Jean-Jacques ALTMAN. Merci de prendre le temps de nous répondre sur la gestion des fêtes de fin d’année pour les femmes ayant un diabète gestationnel.

 

Pouvez vous vous présenter un peu ?

image001Bonjour, je suis Jean Jacques Altman, diabétologue à l’hôpital Georges Pompidou . Depuis plusieurs années j’ai consacré une partie importante de mon activité à la prise en charge des femmes diabétiques enceintes en particulier celles développant un diabète gestationnel.

Quels conseils donneriez-vous aux femmes ayant un diabète gestationnel pour cette période gourmande de fin d’année ?

no-alcoolMes premières recommandations seront de l’ordre général dans la gestion d’une grossesse.
Il faut éviter la consommation d’alcool sous toutes ses formes. Les recommandations internationales sont toutes d’accord sur ce point. Il faudra donc éviter la consommation de champagne, vin pendant le repas et bien sûr tout alcool fort. Vous vous rattraperez les prochaines années ;).


tartare_de_saumonLa deuxième recommandation concerne les produits crus et mi-cuits. Si par malchance la femme enceinte a une toxoplasmose négative – c’est à dire qu’elle n’a pas de défenses immunitaires contre les bactéries présentes dans les aliments intoxiqués- elle risque de graves complications en cas d’intoxication alimentaire. Ainsi il faut bannir au maximum la consommation de produits mi cuits (comme le foie gras mi-cuit), poissons crus (un tartare de saumon, les huitres) ou des fruits de mers à peine poêlés (comme les noix de Saint Jacques dont la cuisson idéale est mi-cuit à cœur).Préférez une langouste bien cuite avec la mayonnaise, les coquilles Saint Jacques mais bien cuites et une bonne dinde aux marrons. La Listéria est aussi une bactérie à éviter absolument. Il vous faut donc évitez au maximum les fromages à pâte crue


recette-buche-noel-6
Dans le cadre de gestion du diabète gestationnel, l’attention doit être portée sur les aliments sucrés (ceux ayant un goût sucré et les féculents). L’excès calorique de ces repas en terme de matières grasses n’est pas le principal danger pour ces repas. Les sauces à base de jus de viande sont donc autorisées. Par contre la bûche de Noël, contenant beaucoup de matières grasses mais aussi beaucoup de glucides est à limiter au maximum. Dans le cadre de nos formations nous conseillons 1 dessert sucré par semaine maximum mais dans cette période il y a le repas du 24, le déjeuner du 25 et la soirée du 31 qui sont de gros repas. Il faut donc faire vraiment attention.

 

Quelles sont vos recommandations pour la gestion de l’insuline lors d’un repas qui dure très longtemps?

Il faut éviter la prise d’insuline en préventif car on ne sait pas vraiment ce que l’on va manger…

Déjà la première recommandation porte sur l’alcool. Bon, comme on vous l’a dit, on sait qu’il faut l’éviter au maximum mais si vous en consommez il faut absolument éviter de le faire à jeun. En effet l’alcool étant hypoglycémiant, il y a des risques d’hypoglycémie sévère si vous ne le consommez pas avec des petits fours et toasts.

La durée moyenne générale des repas est de 20 minutes alors que les repas de fêtes durent 2 – 3 heures. Le contrôle de glycémie post prandial n’a pas vraiment de sens. Il faut donc essayer de se faire un contrôle au bout de 1h, 2h, 3h pour éviter les pics glycémiques. Il faut éviter la prise d’insuline en préventif car on ne sait pas vraiment ce que l’on va manger. Si vous remarquez lors d’un contrôle que la glycémie s’envole c’est à ce moment là qu’il faut faire votre piqure d’insuline.
Si le lendemain vous faites une la grasse matinée et que vous avez une prise d’insuline de prévue, évitez un maximum d’avoir trop de retard. Si vous ne faites pas de contrôle ce n’est pas bien grave.
Enfin ma dernière recommandation sera de tirer un bilan lors du premier repas. Si ce dernier se passe bien alors vous pouvez refaire la même chose pour les suivants. Sinon faites attention les jours suivants et soyez plus raisonnable lors des prochains gros repas.

Pouvez vous nous en dire ou en est le projet DiabGest, permettant le suivi du diabète gestationnel ?

qQ1cxCptLe projet a bien avancé, le produit a changé de nom et s’appelle « My diabby ». Nous lançons très bientôt le service qui sera une mine d’or d’informations pour les femmes enceintes. Les équipes qui ont travaillé sur le projet ont fait un travail remarquable, le design est vraiment sympa. Vous trouverez plus d’informations sur le site http://www.mydiabby.fr

Laisser un commentaire